Ateka Cie
Résidence création Sucre - Pôle Sud

Abdoulaye

Danseur et interprète vivant à Strasbourg, Abdoulaye Konaté a fait de sa danse son mode d’expression privilégié. Il puise son inspiration tant dans les spiritualités contemporaines africaines que dans la poésie du quotidien. Interprète confirmé et jeune chorégraphe, l’artiste originaire de Côte d’Ivoire a déjà beaucoup vécu et voyagé, entre les continents et les cultures.
Ateka Cie

“Chaque évènement et rencontre a nourri,et transformé son geste”

Allant de famille en famille, souvent à distance de la sienne, il a partagé nourriture, mode de vies et traditions, danses et langues différentes, traversant des situations instables, un pays en guerre…

Bercé depuis toujours par les rythmes et les chants de sa région natale en Côte d’Ivoire, Abdoulaye Trésor Konaté décide de se consacrer exclusivement [après une courte expérience de tôlier] à sa passion en voulant devenir danseur-interprète, puis chorégraphe, en afro-jazz, modern’jazz, et danse contemporaine.

Son premier rêve d’enfance – de devenir médecin – a nourri peu à peu son imagination dans le sens où le service qu’il aurait rendu à la collectivité par un travail de guérison sur le corps de l’autre s’est métamorphosé peu à peu par celui qui le relierait à la vie sociale à partir d’un rythme intérieur pour l’expression de soi.

Le battement du cœur ou le souffle d’une respiration, le martèlement sur une carrosserie refaite à neuf après un accident, et enfin l’amplitude de la vie délivrée par le mouvement de la danse, sont pour le chorégraphe autant de promesses d’émancipation, un besoin de transmettre la joie dans la solidarité des uns avec les autres.

Abdoulaye Konaté a fait de sa danse son mode d’expression privilégié. Il puise son inspiration tant dans les spiritualités africaines que dans la poésie du quotidien. Interprète confirmé, il a vécu un temps au Bénin, où il a décou- vert une danse contemporaine d’inspiration reptile . S’il a dansé pour Georges Momboye bien connu des scènes africaines et européennes, et au- près d’Andréa Ouamba, Mosso ThéodoreEdith Nessemon.

Il a aussi côtoyé Nadia Beugré, Sylvain ZabliNestor Gahé ,nombre d’artistes de la création chorégraphique comme Salia Sanou et Seydou Boro (co-fondateurs du Centre Chorégraphique La termitière au Burkina Faso).
En France, il rencontre Pierre Doussaint, Bernardo Montet de la Compagnie Mawguerite, Veh Marc, la Cie Alfred Alerte, Steven CohenSilvain Huc et Jérôme Bel.

“Abdoulaye Konate voit la danse comme un besoin de transmettre la joie en solidarité les uns avec les autres”

La compagnie

Danseur confirmé et chorégraphe vivant à Strasbourg, Abdoulaye Tresor KONATE, d’origine ivoirienne, a fait de sa danse son mode d’expression privilégié. En tant que danseur, il est captivé par le geste et son expression dans toutes les particularités de son déroulement, en quelque sorte dans la maîtrise d’un travail sur l’objet. Sa démarche s’est davantage affinée dans une direction plus singulière à travers le geste, un ensemble de gestes ou gestuelle. Il explore une relation qui se fait normalement à l’intérieur de lui.

En 2008, Abdoulaye Trésor Konaté fonde sa propre compagnie, Jasp Cie qui était un trio avec laquelle il se produit dans différents pays d’Afrique : Côte d’Ivoire, Bénin, Burkina Faso, Madagascar, Île Maurice, Algérie et France.
Début 2014 le nom de la compagnie devient ATeKa Cie portée par l’association Jasp’. Abdoulaye Trésor Konaté voit la danse comme un besoin de transmettre la joie dans une solidarité effective les uns envers les autres, comme un outil de dialogue au service de la communication entre les peuples.

Parcours

2017
Danseur

Liberté,Egalité ,Fraternité – Cie Alfred Alerte

Theatre Aragon Chalon sur Saon
2017
Danseur

O’More – Cie Mawguerite

Théâtre Louis Aragon - France
2016
Danseur

« GALA » version courte Jérôme Bel

Musée Unterlinden -la ville de Colmar
2015
Danseur

Pièce – Cie 1er temps

Institut Français de Cotonou-Benin
2015
Danseur

Cie Georges Momboye

Cote d'Ivoire,Abidjan

Collaborations

Cie Myriam Soulanges

Leila Fourez

Témoignages

Et puis ce passage extrêmement émouvant ou tu confies le fil à une personne dans le public Wahouuuu! Trop beau !complicité ,implication ,dialogue ,lien …
Confiance ,quoi! et ça c’est vraiment un truc fort !Simple et beau!
Tout ce que j’aime ! Bravo bravo bravo milles fois merci pour ta danse …

Alexandra Delaspre

Ta danse est sincère ,pure Abdoulaye ,je le confirme ta danse apaise ,une sorte de voyage imaginaire .Wahouu ,tu es dans un nouveau code de la danse ,ceci a besoin de suivie …

Gwenola Le Corre

Magique ,Envoûtant,Troublant ,Poétique ,Puissant,le Mouvement qui relie et transpire l’émotion ,humour ,ça fait du bien de te voir danser …😥
Lier comme un, la simplicité, venir à la danse comme nous sommes, sincérité d’être, faire avec dans la vie, joie, étrange, rien à voir avec la forme, fluidité, changer de rythme, des limites ; curiosité, le ressenti, force, la lenteur, et le silence un peu perturbent, cherche à s’ouvrir, traverser des états, à créer des sensations, le fil, le cadre, l’essentiel.
Un corps bougé, il expérimente, il fait ce qu’il a à faire sans doute. Une danse qui incarne une construction vitale …
Merci pour tout ,on résiste,on y croit ,on continue pour faire exister ce geste.

PUBLICS

Sur le fil
Sur le fil, Abdoulaye Konaté explore et nous donne à voir son rapport au monde, à la transmission et à la vie.Dans quelle mesure sommes-nous aliénés aux traditions, celles qui font le lit d’un silence feutré et glacé, allant jusqu’à oublier les rites qui ouvraient une place au rythme, convoquant au delà des morts la pulsatilité de la vie.Tout à coup, l’ombre de l’artiste, dans un jeu de lumières, s’impose. Qui s’invite alors sur scène? Un proche trop tôt disparu, une armée de soldats exsangues revenant du champ de bataille, d’un autre temps et d’un autre pays, ou simplement un rêve d’enfant :
quand je serais grand…

Geraldine Delcambre ,Psychologue

Très beau spectacle !
Une dramaturgie qui puise sa force dans le corps et une mise en scène qui s’adresse directement à l’esprit profond qui anime chaque être.J’ai adoré les éclaboussures de lumière ,la présence de l’eau vital et vivant ,l’incroyable rapidité des gestes de mains évoquent le flou des ailes du colibri .
Pleins d’images très fortes et sensations d’être embarqués,fascinés On sent ce corps se dépasser et avoir chaud ,exprimer la souffrance et l’espoir ,on le voit se battre pour ce qui en vaut la peine ,fier! Bravo! bravo pour ta danse …

Suzanne Sunrise

Magique, poétique, complexe et envoûtant …
Bravo et merci pour ce moment.
Tu es un magnifique danseur.
Ton mouvement transpire l’émotion.
Ça fait du bien !

Laetitia Plumat